Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



L’église Sainte-Elisabeth-de-Hongrie (1628-1646)

Rue du Temple

SSATIMP01814053009430

En 1614, Louis XIII remet des lettres patentes à des religieuses franciscaines, les autorisant à s’installer à Paris. En 1628, Marie de Médicis pose la première pierre de l’église Sainte-Elisabeth-de-Hongrie. Le chantier est confié à Louis Noblet. Après une interruption en 1631, la construction reprend en 1643, sous la direction de Michel Villedo. Achevée en 1646, l’église comprenait à l’origine une nef de trois travées, avec des chapelles sur le seul côté droit, un chœur d’une travée à chevet plat et, perpendiculaire à ce chœur, sur le côté gauche, un grand chœur des religieuses. 

Pendant la Révolution, l’église est transformée en dépôt de fourrage, puis de farine, avant de redevenir un lieu de culte, en 1809. En 1829, une chapelle dédiée à la Vierge est construite au chevet, dans l’axe du chœur. La destruction du chœur des religieuses permet alors d’édifier un bas-côté, à gauche de la nef. En 1858, le percement de la rue de turbigo entraîne la destruction des derniers bâtiments conventuels et de la chapelle de la Vierge. L’architecte Etienne-Hippolyte Godde prolonge toutefois la nef et construit l’actuel chœur en hémicycle, avec déambulatoire.  

Sur la façade, où des pilastres cannelés alternent avec des fenêtres à fronton et des niches abritant des statues, les ordres dorique et ionique se superposent. Un entablement orné de triglyphes et d’une corniche à larmier, chargée de modillons en sa partie centrale, sépare le rez-de-chaussée et l’étage. Le registre supérieur est encadré d’ailerons à enroulement, qui aboutissent à deux pots-à-feu. D’autres pots-à-feu se dressent aux extrémités des rampants du fronton curviligne coiffant la travée centrale de l’étage. 

.
 

Blog du niveau intermédiaire |
L'arbre de Fawn |
Mon compte rendu de stage b... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karen1art
| Deadpets
| Le Dessin Une Passion